Tops et flops de septembre, un mois intense

tops et flops de septembre

Mes tops et flops de septembre sont représentatifs de la rentrée. De nouvelles choses sont entrées dans ma routine. Place à ce que j’ai aimé et à ce qui ne m’a pas convaincu.

tops et flops de septembre, loreal

Tops et flops de septembre, l’anti-cernes de L’Oréal

Est-ce que j’arrive 3 ans après la guerre? Evidemment que oui.
Ce correcteur a été comparé au ShapeTape de Tarte sur les réseaux, je ne peux pas affirmer ou infirmer car je ne l’ai jamais testé.

Mais l’anti-cernes Infaillible More Than Concealer de L’Oréal m’a conquis. 
Son embout est large pour une application simple et rapide. Arrondi au bout pour aller dans les moindres recoins.
La texture est crémeuse donc s’applique très facilement et sa tenue est incroyable, même pour les personnes qui n’aiment pas poudrer cette zone.
Gros plus pour sa couvrance, cernes marqués? foncés? pas d’inquiétude ce correcteur est fait pour vous.

De la magie pour un regard plus frais et qui résiste à toutes les journées chargées.

bujo index

Bullet journal et son tracker

Dans l’article consacré au bujo, je vous parlais des pages vierges. 
J’ai consacré 2 pages à mes trackers. Je ne m’attendais pas à un tel résultat concernant mon organisation déjà assez « militaire ».

Un exemple concret, j’y ai noté faire les vitres. Car je ne les faisais pas très souvent et quand j’avais envie, évidemment il pleuvait juste après. Découragée j’attendais vraiment le dernier moment.
Mais il y a une telle satisfaction à remplir son tracker que je fais mes carreaux tous les 2 semaines. 

Note à moi-même, ne plus mettre « changer filtre de la carafe », car je dois attendre un mois avant de cocher.
Idem pour les têtes de brosses à dents, où là l’attente est encore plus longue.

Mais vous manquez de motivation au quotidien? La meilleure astuce est celle-ci.

tops et flops de septembre, la danse

Tops et flops de septembre, le sport

Je suis une vraie girouette en matière de sport. 
Un coup inscrite en salle, un coup plus envie, puis reprise intensive… Je m’écoute trop dans ce domaine je crois.

J’ai trouvé une alternative sympa et ludique, le sport part la danse
Enfant j’ai pratiqué la danse moderne-jazz durant 8 ans. Suite à une opération des ligaments croisés j’ai du tout arrêter. A mon plus grand regret surtout que je voulais passer au hip-hop. Bref, je m’égare. 

Fouinant sur Youtube, j’ai découvert des cours de sport mais sous un format plus attrayant que le fitness ou la muscu. La danse, intense, avec des squats… Les séances sont courtes, 15 minutes en moyenne, mais tu finis essoufflée, trempée et pleine de courbatures. 
Preuve que ça fonctionne et c’est plaisant, le format court permet de ne pas se « dégouter » du sport.

A tou(te)s les réfractaires au sport, il y a plein d’alternatives sur la toile, cherchez et trouvez ce qui vous correspond.

la méditation

La méditation

Je ne vais pas m’éterniser sur le sujet, étant donné que le dernier article en parle.
Mais la méditation, pratiquée quotidiennement, même quelques minutes, apporte un réel bien-être. Autant physique que psychique.
Une pratique pas si évidente qu’on pourrait le croire, mais avec le temps ça devient un peu plus simple à chaque fois.

Les applications aident vraiment à lâcher prise et à guider tout au long de la méditation.
Certaines pierres sont utiles pour se recentrer lors de cet exercice.
Alors ne freinez pas des 4 fers en pensant que ce n’est pas pour vous, testez et vous verrez.

Tops et flops de septembre, shampooing i love bio

Tops et flops de septembre, le shampooing I Love Bio

Si vous me suivez sur Instagram, j’en ai parlé en story.
En rade de shampooing, je me dépanne à Leclerc en faisant, comme d’habitude attention à la composition. 
Ce produit se défend très bien, je l’achète. Le lendemain je passe au test et là, c’est la cata.

Mes cheveux se retrouvent emmêlés comme jamais. Un espèce de tas de noeuds sur toutes mes longueurs. J’ai pourtant choisi la gamme « pour tous les cheveux », partant de là, je considère qu’il est doux. Mais visiblement ce n’est pas le cas.

Quel serait le résultat sur une personne qui a les cheveux secs? je n’ose même pas imaginer.
Je ne comprends pas le problème de ce shampooing. Depuis de très très longues années je n’utilise que des produits sans silicone… Le problème ne vient donc pas de là. 
Sans réponse à mon interrogation je reste sur un mystère!

                      Qu'avez-vous découvert au mois de septembre?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :