J’arrête le henné, je me confesse à vous

j'arrête le henné

J’arrête le henné, comme je vous l’expliquais dans cet article, je colorais mes cheveux avec un savant mélange de différents hennés. Cinq ans que les colorations chimiques ne faisaient plus parties de ma vie, pour le plus grand bien de ma chevelure.

Pourquoi j’ai commencé le henné?

Quand il y a cinq ans je décide d’arrêter les colorations chimiques, je fais des recherches pendant des longues semaines sur la coloration végétale. Les bienfaits du henné, ce que je peux obtenir comme résultat, les mélanges qu’il faudra que je fasse, le temps de pause… Il n’y a que des avantages à une exception près, le temps qu’il fallait y consacrer. Qu’à cela ne tienne, je me lance. Je vois rapidement les bénéfices, ils sont gainés, brillants, plus volumineux. Je constate même la disparition de mon psoriasis. JACKPOT. Mais un drame se produit, je prends de l’âge et je vois apparaître des cheveux blancs. Pas grave, je pratique la technique de la pause en deux temps.

j'arrête le henné

Pourquoi j’arrête le henné?

Cette méthode me satisfait, je mets effectivement beaucoup de temps et cela deux fois par mois mais il faut ce qu’il faut. Quand les résultats sont là, cela semble moins être une perte de temps.
Puis récemment, je dirais 2-3 mois ma coloration végétale n’accroche presque plus. Mes cheveux blancs, quand ils arrivent à être recouverts au bout de 2 shampoings soit une semaine, c’est la cata. Comme si je n’avais rien fait. J’ai des reflets cuivrés mais uniquement en racines, au soleil elles apparaissent plus claires que mes longueurs. En gros plus rien ne va, peut importe la méthode que j’utilise. Là, un choix s’impose à moi, la dignité ou le naturel. Et après deux mois de désespoir, je lance mes recherches sur les risques que j’encours à repasser au chimique. C’est assez effrayant. Cheveux qui tombent, qui cassent ou de magnifiques cheveux verts. Mais je pense que je vais quand même tenter parce que je suis une rebelle.

Résultat d’une coloration chimique après du henné

Je lis que si votre henné ne contenait pas de sels métalliques, on ne risquait pas grand chose. J’entends aussi que la couleur risque de ne pas prendre. Têtue et sachant que je n’allais faire que mes racines cela ne devrait pas poser de problème. Ils sont exempts de henné donc ma décision est prise, j’arrête le henné. Direction le grossiste coiffure, je demande à la jeune femme une couleur similaire à celle de mes longueurs mais sans reflets chauds. Autant profiter de l’occasion pour en finit avec ces nuances cuivrées/rouges. Je fais mon achat et en rentrant je n’attends pas. Je me sens novice, j’ai tellement pris l’habitude de me cellophaner que là je suis perdue. Puis 25 minutes de pause wahou ça change considérablement des heures et des heures que cela me prenait. Ce qui nous intéresse ici est le résultat, et bien j’ai toujours tous mes cheveux sur le crâne, je n’ai aucun reflets verts et surtout plus de tifs blancs.

Alors non je ne prône pas le chimique. Les propriétés du henné ne sont plus à prouver. C’est plutôt un article pour temporiser tout le négatif que l’on peut lire ou entendre. Je précise que je n’ai pas touché mes longueurs, et que mon henné ne contenait pas de sels métalliques donc les risques étaient moindre. Et pour ma part l’expérience s’est bien déroulée je ne pense pas être la seule 😉

           Auriez-vous pris le risque?

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager 🙂

j arrête le henné

20 commentaires

  1. Emilie a dit :

    Bonjour,
    Si je comprends bien, votre but était de camoufler les cheveux blancs à la racine mais apres ? Vous faites cela jusqu à tant que le henne ait totalement disparu ? N avez vous pas testé sur une mèche entière afin de voir si cela tenait ?
    Merci pour votre partage d expérience en tout cas.

    1. All Your Life a dit :

      Bonjour,

      C’est tout à fait cela. Je n’ai pas besoin de colorer la totalité de mes cheveux, vu que le seul problème que je veux camoufler est mes quelques cheveux blancs. Et cela m’évite de saturer mes longueurs et pointes de couleur. Non je n’ai pas testé vu que tout s’harmonise au mieux. Je vous en prie 🙂

    2. Masdouti a dit :

      J’ai craqué comme vous, c’était ingerable tout le temps consacré aux henné même si mes cheveux n’avait pas été aussi bien depuis longtemps. Mais refaire une coloration en 2 temps toutes les 2 semaines en laissant poser toute la nuit 😢😢 je suis repasse aux chimique (le moins chimique possible) mais j’ai gardé le réflexe de vérifier mes racines après chaque shampoing 😂😂

      1. All Your Life a dit :

        Coucou Emilie,

        Ça m’attriste de voir que ça concerne autant de personnes, même si ça a un côté rassurant de se dire qu’on ne fait pas mal les choses mais qu’effectivement c’est un vrai problème. C’est long, fastidieux avec un résultat peu concluant. Ce qui rend la tâche pénible. Mais il est vrai que les cheveux sont tellement beaux, en bonne santé… avec le henné que c’est frustrant d’arrêter. On garde certains réflexes, c’est fou, pour ma part c’était de rincer aussi rapidement après l’application lol.

  2. Émilie a dit :

    Merci pour ce partage, je me sens moins seule, j’ai aussi arrêté le henné à cause des cheveux blancs qui n’étaient plus couverts correctement. J’avais pourtant essayé l’indigo avec toutes ses contraintes mais non … dommage

    1. All Your Life a dit :

      Je pensais avoir une nature de cheveux étranges, car j’ai l’impression que c’est arrivé du jour au lendemain. Ton témoignage me rassure 🙂 Je suis déçue de ne pas avoir pu continuer mais bon il fallait faire un choix.

  3. Jalea a dit :

    Bonjour

    Votre expérience m a beaucoup intéressé puisque comme vous je pense arrêter le henné…merci pour votre expérience..
    Qu elle marque de teinture pour cheveux avez vous acheté ?

    1. All Your Life a dit :

      Bonjour,

      Vous rencontrez le même problème que moi? J’achète chez Bleu libellule leur propre marque, Coiffeo (moins cher et tout aussi bien que les autres marques).

      1. jalea57@hotmail.fr a dit :

        Oui… J’ai commencé le henné en mars 2019.. Ayant les cheveux foncés le henné ne donne rien sur moi… Je suis super frustrée.. Vraiment..
        Je souhaiterais passer au chimique mais j’ai peur… J ai utilisé que du henné de bonne qualité je pense… Aroma zone.. Khadi.
        J’ai pensé à la coloration chimique olia sur la boîte il ya écrit sans ammoniaque… Qu en pensez vous ?
        Je connais pas votre marque mais si vous n avez pas eu de problèmes avec je me lance directement.
        J’ai plusieurs couches de henné récentes pensez vous que je peux me faire une couleur chimique sans ammoniaque..? Je qui brun foncé et j aimerai un chocolat…

        Merci pour votre réponse et vos conseils

        Cordialement

        1. All Your Life a dit :

          Coucou, le henné donne des reflets contrairement aux colorations chimiques avec lesquelles ont peu véritablement changer de couleur.
          J’ai testé comme toi, le henné Aroma-zone et 2 fois Khadi. Ils sont bons car ils ne contiennent pas de produits critiques pour les cheveux.
          La marque que j’utilise c’est la marque « distributeur » de bleu libellule, je suis partie sur ça car le prix est bien plus attractif. Mais il y aune dizaine d’années, j’utilisais exclusivement la marque Wella.
          Je ne vais pas prendre le risque de te conseiller, car les cheveux réagissent de manière très différentes. Sur moi je n’ai eu aucun problème mais visiblement sur certaines personnes ça ne se passe pas si bien. La seule chose que je peux te recommander c’est de faire une mèche test au niveau de ta nuque, comme ça même si ça tourne mal ça ne se verra pas. Mais au vu des marques que tu as utilisé je pense que tout va très bien se passer pour toi.
          Tiens moi au courant quand tu auras fait ta colo 🙂

  4. Fati a dit :

    Salut les filles , moi aussi j ai arrêté le henné car j ai beaucoup de cheveux blancs , et je fais toujours henné en 2 temps , une vraie perte du temps avec resultat nul , pas de couvrance , et j ai coloré cheveux avec une coloration du commerce sans ammoniaque , le rendu est beau , pas de problème

    1. All Your Life a dit :

      Coucou, ah je vois que je ne suis pas la seule. Je suis déçue d’avoir arrêtée parce que le henné leur faisait beaucoup de bien mais là c’était plus possible, tout comme toi. Des heures d’application pour rien, il fallait faire un choix.

  5. Meline a dit :

    Bonjour,

    Je pratique le henné assidûment depuis 6/7 ans, toujours chez Centifolia pour ma part. Et avec un taux de cheveux blancs qui augmentent gentiment (ou pas) mais sûrement. Je suis passée au 2 temps et p**** que c’est long -_- Et pareil au fur et à mesure les résultats sont de moins en moins durables, ça tire très vite sur le orange, bref je suis contrariée par le temps que ça me prend et plus satisfaite du résultat… Sauf que j’ai un cheveux assez sensible et assez peur disons le de passer au chimique. J’ai vu la gamme One de Mulato qui pourrait être un entre deux. Je saute le pas ce week end ^^ on verra bien 🙂

    1. All Your Life a dit :

      Coucou Emeline,

      Comme je te comprends, il faut prendre quasiment une journée entière pour ensuite devoir renouveler l’opération au bout de quelques semaines… C’est interminable surtout pour un résultat peu probant. Y a de quoi être découragée. Quand tu testes Mulato je suis preneuse de ton avis sur cette gamme, que je n’ai jamais testé pour ma part. Bon test, j’espère que tu seras conquise 🙂

  6. Emma a dit :

    Bonjour 🙂

    Moi aussi j’arrête le henné après 3 ans. Mes cheveux deviennent trop foncés, quasiment brun en intérieur, une mélange de rouge/roux/brun en extérieur. J’en peux plus. Alors j’ai adoré tous les bienfaits du henné, mais je me rends compte que c’est une sorte de cercle infernal : généralement quand tu fais du henné tu ne peux plus rien faire après jusqu’à un très gros dégorgement de plusieurs mois.
    Décidée à avoir un joli marron chocolat et dire adieux aux reflets rouges, j’ai arrêté le henné il y a deux mois, depuis quelques semaines je fais beaucoup de dégorgements (lait de coco + argile), des masques éclaircissant (miel + eau), et un shampoing clarifiant (bicarbonate de soude). J’ai la sensation que ça marche, bon pas des masses, mais ça à l’air de marcher un peu. J’hésite à encore attendre 1 très long mois et tenter la couleur chimique sur les cheveux pour avoir la couleur de mes rêves, histoire que ça dégorge encore, attendre vraiment longtemps pour maximiser mes résultats ou alors tenter de faire une coloration chimique dans la semaine…

    Pour info : je fais du henné cuivré de aromazone, henné d’Égypte et rajasthan principalement. J’ai appliqué seulement 2 fois du henné contenant de l’indigo mais je crois que ça à moyennement pris car ça dégorgeait énormément, l’indigo tâchait tout, ma taie d’oreiller, ma main, ma brosse à cheveux. Mais je ne sais pas la durée de vie de l’indigo, est-ce-que ça dégorge vite ? C’est ce qui me fait le plus peur : l’indigo. Surtout que pour encore plus éclaircir, j’avais envie de tester le shampoing américain, mais là l’indigo me fait peur donc je n’ose pas sauter le pas… Que me conseilles-tu ?

    Désolé du pavé

    1. All Your Life a dit :

      Coucou,

      Merci beaucoup pour ton retour d’expérience. Je comprends tellement ta problématique.

      C’est super que tu prennes le temps de tout faire dégorger. J’aurai aimé faire comme toi, cheveux blancs obligent, je n’ai pas pris ce temps.
      L’enlèvement total du henné sur les cheveux est très long, surtout après 3 ans d’application.

      Mais tu as les bons gestes donc la « couche » doit être moins importante aujourd’hui. J’ai lu plusieurs fois que le citron fonctionnait bien pour enlever le henné.

      Concernant l’indigo tu as tout à fait raison, ça dégorge énormément, il est préconisé d’utiliser une certaine poudre ayurvédique pour l’aider à se fixer donc si tu ne l’as appliqué que 2 fois et que tu fais tous les soins que tu énumères je pense qu’il est bien parti.

      Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est de continuer quelque temps mais si tu veux terminer ce chapitre, passe par une coloration non-oxydante, cela évitera toutes mauvaises surprises.

      Me concernant je n’ai pas eu de problème de reflets verts… Et tout c’est très bien passé.
      N’héistes pas à me dire ce que tu as décidé et si tu as réussi à obtenir ton joli marron chocolat 🙂

  7. Sophie a dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article. Très déçue du henné et j’aimerais tellement arrêter..J’en fait depuis deux ans et demi• mes cheveux étaient beaux au début. J’ai une très grosse masse de cheveux frisés. Mais maintenant ils sont ternes et très déshydratés. Mais le pire, c’ est que les racines sont grises et qu’elles deviennent oranges• plus rien n’est harmonieux. Mes boucles sont belles dessous mais pas dessus de plus j’ai un mélange de brun, roux et orange. Je ne sais pas quoi faire. Toujours utilisé les hennés Aromazone. Surtout que ma coiffeuse m’a dit qu’elle ne tenterai pas. Vraiment besoin d’aide.Merci

    1. All Your Life a dit :

      Coucou Sophie,

      Je comprends le ras le bol d’un résultat non uniforme.
      As-tu fait l’étape en 2 fois pour couvrir les racines, même si avec mon expérience je sais que malheureusement le résultat n’est pas exceptionnel.

      Si tu es patiente, la solution est de faire des mois de désengorgements à l’aide de masques avec du lait de coco, de l’argile, du citron… mais je ne te cache pas que c’est long.

      Si tu es comme moi impatiente de t’en sortir, comme je le dis dans mon article j’ai commencé par les racines car les cheveux n’ont pas encore été en contact avec le henné, et je peux te rassurer en te disant qu’il y a une contre-indication avec le henné contenant des sels métalliques mais que ceux d’Aromazone n’en contiennent pas. Ce qui est un gros plus pour transitionner plus sereinement.

      J’ai choisi une colo neutre se rapprochant de ma couleur (sans reflet) au bout de peu de temps j’ai allongé ma couleur sur mes longueurs et tout c’est très très bien passé.

      J’espère que tu as des réponses, si tu as besoin d’autres conseils, ou que je n’ai pas été assez clair, n’hésites pas 🙂

  8. Flo a dit :

    Bonjour ,
    C est dommage d avoir arrêté le végétal 🙁
    J avais le même soucis , ma couleur dégorgeait tro vite: maintenant que j utilise la poudre de sidr pour me laver les cheveux , j ai plus ce problème !!!
    Suis tro contente .
    La couleur tient super bien

    1. All Your Life a dit :

      Bonjour,
      Oh oui je suis déçue, ça n’a pas été de gaieté de coeur.
      Le problème au-délà de la tenue était que même à la pose le résultat n’était plus du tout correct.
      Après les 2 étapes nécessaires pour les cheveux blancs, ce n’était pas optimal.
      Mais affectivement le Sidr est très bien pour « accrocher » la coloration végétale.
      Je suis contente que ça suffise dans ton cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :